Comment boire le rhum ?

Le rhum est une eau de vie issue de la canne à sucre. Il a vu officiellement le jour vers 1630 du côté de la Barbade. Toutefois, il était considéré comme une boisson de qualité médiocre, car élaborée à partir de la mélasse, un sous produit de la fabrication du sucre raffiné. Aujourd’hui, il a acquis une notoriété considérable, devenant le deuxième alcool consommé en France. Comment déguster alors le rhum ? 

Quels sont les différents types de rhum ? 

Chaque rhum provient non seulement d’un terroir, d’un pays, d’une tradition spécifique et il peut être élaboré selon deux différentes méthodes, vieillissantes ou non. Par conséquent, les saveurs et les arômes sont notablement différents. 

A voir aussi : Top 3 des grossistes en musc intime en 2023

Des rhums issus de pays variés

Plusieurs pays produisent du rhum. On a par exemple: 

  • Le rhum des Philippines: Le rhum des Philippines est généralement traditionnel et obtenu à partir de mélasse. Le Rhum Don Papa est l’un des meilleurs rhums philippins. Pour en trouver, il faut voir le site.
  • La France: le rhum de tradition française que ce soit le rhum agricole ou industriel dit traditionnel est produit en Martinique, Guadeloupe, Guyane, à la Réunion et dans les Antilles françaises. 
  • Le Rhum de tradition espagnole est fabriqué à Cuba, Puerto Rico, Venezuela, Nicaragua, Colombie et Guatemala, et en République Dominicaine.
  • Le rhum britannique: Il est originaire de la Barbade, des Bermudes, de Trinidad & Tobago, de la Jamaïque et de la Guyane britannique.

Les différents types de vieillissement du rhum

Le rhum peut connaître plusieurs type de vieillissement. On a : 

Sujet a lire : Peluches câlines : Le bonheur en peluche pour les enfants

  • Le rhum blanc qui ne passe pas par l’étape du vieillissement; 
  • Le rhum ambré: il est vieilli durant 12 à 24 mois en fûts de chêne ayant contenu préalablement du bourbon;
  • Le vieux rhum: il a une couleur brune et passe au moins 3 ans en fûts de chêne. 

Comment se boit le rhum ? 

Déguster le rhum est toujours une expérience unique, surtout quand on opte pour un rhum d’exception en raison de son âge ou de sa composition. 

La température et le verre

Le verre et la température sont deux éléments à prendre en compte pour bien savourer le rhum. Quand on fait le choix d’un rhum naturel, on peut être tenté d’y ajouter des glaçons. Mais il faut se rappeler que le froid inhibe les saveurs et réduit la concentration des arums. 

Ainsi, il est préférable de déguster le rhum à température ambiante. Les rhums ambrés et vieux sont d’ailleurs meilleurs quand ils sont réchauffés dans la main. Mais le rhum blanc est plus agréable avec des glaçons. 

Le choix du verre est également essentiel. Les verres en forme de tulipe à fond large permettent de mieux capturer les arômes. Cependant, un cocktail à base de rhum, se savoure dans un verre de type tumbler, à fond plat. 

Le rhum en cocktail 

Le rhum blanc est celui qui est généralement utilisé dans les cocktails mais de plus en plus de bartenders intègrent le rhum ambré ou le rhum vieux. La liste des cocktails renommés à base de rhum est longue: Mojito, Daiquiri, Caipirinha, Piña Colada, Zombie, Mai Tai, le Planteur, le Ti-Punch et les Rhums arrangés.